question_mark

Bonjour la flemme !

Voilà ce que j'ai envie de dire en voyant l'adaptation théâtrale du roman d'Alice Kuipers Je t'ai laissé un mot sur le frigo à l'affiche en ce moment au théâtre de Paris.

L'adaptation consiste à mettre deux actrices devant un pupitre et leur texte. Aucune scène jouée pour le public, aucune interaction entre les deux actrices, non, elles lisent leurs papiers. 

Mmm, que doit-on comprendre de ce genre de "spectacles" ? Que le rôle du théâtre est désormais d'aider à faire découvrir des histoires romanesques, et ce, de la manière la plus statique qui soit, car même bouger sur une scène en ces temps difficiles coûte trop cher ? Que les gens ne savent plus lire un roman ou tourner les pages d'un bouquin tout seuls ?

Et c'est ça l'évolution du théâtre privé ? Eh ben, voilà quelque chose qui n'est pas gai.