29 novembre 2015

Pièces de théâtre comiques : faut-il en écrire (2)

fun_keyboard

Message positif de fin d'année.

Je me rends compte qu'écrire des pièces de théâtre est loin d'être inutile lorsqu'on décide de s'attaquer à l'écriture d'un roman, 2/3 du travail est grandement facilité. On s'est penché suffisamment sur les problèmes de structure pour construire facilement son histoire et les dialogues viennent facilement.

Reste le travail narratif à maîtriser, décrire l'action au lieu de la montrer, ce qui est assez prenant en soi. Attaquer les trois fronts en novice serait trop dur d'un coup, donc conclusion ?

Ecrire des pièces de théâtre est une très bonne manière de passer son temps !


22 novembre 2015

Trompée ?

dilemme

Trouvant de moins en moins au théâtre ce que j'y recherche, je me suis même dit hier que si je devais choisir à la minute entre une pièce à l'affiche à Paris en ce moment et un roman d'Henry James, je choisirais Henry James.

D'où la question qui trotte dans ma tête depuis : est-ce que je me suis trompée avec le théâtre, est-ce que je n'ai pas toujours préféré un bon bouquin ?

Posté par latetearire à 06:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

07 novembre 2015

Pièce de théâtre comique : "HOBBY !" (2H, 2F)

hobby_blog

Mon dernier ebook...

Un texte sur les hobbies un peu trop prenants qu'on peut avoir.

Hobby ! est l’histoire de deux amis qui sont un peu trop passionnés par leurs hobbies.

Plus d'infos sur mon autre blog (ici).

19 octobre 2015

"Bérénice 34-44", Isabelle Stibbe

SAM_0195

La photo est un peu bizarre car je n'ai plus le bouquin, j'ai pris une photo sur mon écran d'ordinateur. Il s'agit de Bérénice 34-44 d'Isabelle Stibbe, un livre proposé par mon club de lecture.

J'ai bien aimé ce livre, pourtant je n'avais pas envie de le lire. J'ai lu assez d'histoires sur la Seconde Guerre mondiale et l'Occupation et j'aime, ne l'oublions pas, les histoires comiques, mais quand un livre est bon, il faut le dire. Il y a un lien avec le théâtre, car on y parle pas mal du métier d'acteur, des grands textes du répertoire et de la Comédie-Française.

C'est l'histoire de Bérénice, une adolescente juive d'origine russe qui réussit le concours d'entrée au Conservatoire. Ses parents s'opposant à sa vocation théâtrale, elle prend le nom d'une connaissance de ses parents, et c'est sous son nouveau nom de Bérénice de Lignières qu'elle rentre à la Comédie-Française. Passionnée par son art, se foutant un peu des problèmes qui secouent le monde, elle se fait vite remarquer, mais sous l'Occupation, la Comédie-Française exclut tous les Juifs de la troupe et elle doit faire face à ses origines et quitter la scène.

C'est un roman vraiment bien foutu car les personnages fictifs côtoient les réels (Louis Jouvet et Edouard Bourdet pour ne citer qu'eux) et ce n'est jamais curieux, mais très habilement mené. L'auteure a manifestement fait beaucoup de recherches et cela intéressera tous ceux qui souhaitent en savoir plus sur le monde théâtral de l'époque. Son récit est aussi écrit avec beaucoup de retenue, ce qui fait que, malgré le sujet difficile, ce n'est pas déprimant à lire.

Certains dans mon club de lecture ont trouvé l'écriture un peu trop recherchée, voire précieuse, pas moi. Le dernier chapitre est intéressant et émouvant (lu deux fois car il détonne un peu). Elle y explique pourquoi elle a écrit ce livre. J'ai trouvé cette fin très audacieuse pour un premier roman, donc je dis chapeau.

Il n'y a pas que moi qui le dis d'ailleurs, ce livre a reçu plusieurs prix. La couverture est un peu ringarde selon moi, aurait pu être plus chouette, mais ce n'est vraiment pas grave. J'aime les textes comme celui-ci où on sent que l'auteur a complètement maîtrisé son sujet.

Posté par latetearire à 06:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

17 octobre 2015

Histoires qui circulent

copyright_blue

L'autre jour, je regardais les conditions de participation au concours WriteMovies et ils demandent maintenant, si j'ai bien compris, d'accepter en envoyant des scénarios chez eux de perdre tout recours juridique par la suite.

Donc si Untel a passé trois ans à pondre un scénario super original, leur envoie et remarque que deux ans plus tard ils produisent un film très similaire, on lui demande en fin de compte de s'engager à sourire le jour J et de ne rien faire ?

Là, c'est risqué quand même. Personnellement, j'aurais du mal à accepter des conditions pareilles, surtout si l'histoire écrite est originale. Mais je comprends aussi que les concours comme WriteMovies doivent se protéger, surtout aux Etats-Unis où tout le monde s'attaque assez facilement.

L'envoi d'histoires dans les concours de scénarios ou autre est un vrai problème et je ne sais pas bien quelle est la solution. Car les gens écriront toujours, auront toujours envie de se faire lire, et il y aura toujours des gens de théâtre et des producteurs de films en bout de chaîne qui se demanderont comment se protéger devant toutes ces histoires qu'on leur envoie.

Un problème pas facile à régler.

Posté par latetearire à 06:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


10 octobre 2015

Les gens sans gêne

Je parlais des gens sans gêne hier et des personnes qui osent mettre des textes à la programmation des théâtres sans avoir fait les démarches nécessaires auprès de l'auteur.

Une chose est certaine, c'est qu'avec des gens pareils, rien de bon ne peut arriver.

Essayer d'être sympa et conciliant avec des gens sans gêne est une perte de temps, et si quelqu'un se retrouve dans cette situation à la minute, à devoir choisir entre donner son accord pour qu'une de ses pièces déjà programmée dans un lieu soit jouée ou la faire retirer, je conseille vivement la seconde option.

J'ai fait l'erreur de donner mon autorisation et d'essayer de régulariser la situation, ce n'était pas la bonne décision. Quand ça commence mal, ça finit mal, impossible de rectifier les choses. 

Posté par latetearire à 06:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

02 octobre 2015

Pièce de théâtre comique : AVIS DE FETE (2H, 1F)

feast_OK

Un autre ebook, une pièce sur les préparatifs laborieux d'une fête de Noël.

Avis de fête est l’histoire d’un couple marié depuis 25 ans qui a du mal à contempler un premier Noël sans enfants.

Plus d'infos sur mon autre blog (ici).

30 septembre 2015

Appli Kindle

question_rouge

Je réponds à une question qu'on vient de me poser.

Non, pas besoin d'acheter un Kindle pour lire un ebook. On peut télécharger gratuitement l'application Kindle d'Amazon et lire le texte sur un Ipad, son ordi (seule la présentation du texte changera).

C'est une application très pratique à avoir, car elle permet de télécharger facilement et gratuitement le début de tout texte. Si ce n'est pas ce qu'on cherche, pas besoin de l'acheter.

Posté par latetearire à 06:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

28 septembre 2015

Pourquoi un ebook Kindle ?

keyboard_with_question_mark

Ou plus précisément Pourquoi ne pas remettre un extrait de mes pièces sur ce blog comme je le faisais avant, mais en faire des ebooks Kindle sur Amazon ?

La raison est simple, je ne cherche plus à être jouée, je ne fais plus aucune démarche dans ce sens, donc j'en fais des ebooks pour ceux qui souhaitent lire des pièces.

Je trouve que les textes de théâtre devraient être plus lus, ne pas uniquement exister par la scène. Donc voilà, j'en fais des textes à lire comme un roman.

Posté par latetearire à 06:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

25 septembre 2015

4 mois d'absence

anger

J'ai vu une pièce tellement horrible en octobre 2014 que je n'ai pas remis les pieds dans un théâtre après pendant 4 mois. Encore une fois c'était le texte qui clochait. Pompeux, obscur, personne n'y comprenait rien dans la salle et d'un ennui comme jamais vu.

Le dramaturge avait remporté un prix d'écriture à Londres, alors personne, j'imagine, n'a osé questionner ce qu'il faisait.

Résultat est que j'ai boudé le théâtre pendant 4 mois. Ingmar Bergman le disait très bien, le temps ne semble jamais aussi long que lorsqu'on assiste à du mauvais théâtre.

Posté par latetearire à 06:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :