24 janvier 2016

Adaptations de films

shows

Je vois qu'il y a une adaptation théâtrale du film de Woody Allen, Maris et Femmes, à l'affiche en ce moment.

Je ne comprends pas l'envie d'adapter des films en pièces. A Broadway, c'est la grande mode, chaque saison les producteurs trouvent ingénieux de transformer un film (parfois même pas terrible) en spectacle musical.

Avec tous les gens qui écrivent des pièces aujourd'hui, vraiment, l'urgence est de reprendre une histoire qui a déjà été racontée ? Pourquoi ne pas monter tout simplement une pièce de Christian Siméon, l'auteur de cette adaptation de Maris et Femmes ? Je n'ai lu que Landru et fantaisies de lui, mais c'était sympa.

Encore des décisions qui me laissent perplexe.

Posté par latetearire à 06:08 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,


28 novembre 2015

Chacun chez soi

phone

Je parlais l'autre jour des sujets de pièces qui ne m'emballent pas.

Avoir deux personnages chacun chez soi qui se parlent au téléphone ne me branche pas trop non plus. Ce sont des histoires entièrement fondées sur des échanges de conversations téléphoniques avec parfois, si on a de la chance, rencontre à la fin et je trouve le procédé un peu laborieux pour le spectateur.

Une pièce de ce type "Encore une histoire d'amour" de Tom Kempinski va être programmée au studio des Champs-Elysées l'année prochaine. Peut-être que le public viendra, qui sait ? Personnellement, je n'aime pas quand le téléphone (ou l'ordinateur) tient une trop grande place dans une histoire.

Posté par latetearire à 06:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

26 novembre 2015

Théâtres privés : affiches fantaisistes

glasses_question_mark

J'aime bien la fantaisie, mais quand je vois certains théâtres privés proclamer sur leurs affiches "Succès de l'année !" alors que la pièce ne semble pas avoir été bien accueillie, je me dis qu'il faut oser.

Je reviens à mon problème de la publicité mensongère de l'autre jour. Pour n'importe quel autre produit, il y aurait des enquêtes essayant de justifier ce qui est avancé. Au théâtre, non, on a le droit de gonfler les choses pour faire venir le client.

Je ne trouve pas cette situation normale.

05 novembre 2015

Promesses d'évasion

palm_tree

Pour moi, le théâtre est un commerce comme un autre, il faut proposer des "produits" qui attirent le client, des promesses d'évasion qui tentent, et le sujet de la pièce et l'affiche y sont pour beaucoup.

Je regardais l'affiche de la pièce "Moins 2" qui est jouée en ce moment au théâtre Hébertot et qui n'a pas l'air de remplir les salles, mais est-ce étonnant ? Je sais que je suis particulièrement sélective quant à mon choix de sorties, mais quand même, je n'aurais pas très envie d'aller voir ce spectacle, même avec Guy Bedos.

Voir deux malades en pyjama à l'hôpital faisant la tronche ne se traduit pas dans ma tête par chic, je dois y aller. Je n'ai pas vu la pièce et elle est peut-être très chouette, mais a priori comme promesse d'évasion, on a vu mieux.

Posté par latetearire à 06:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

07 juillet 2015

Les pièces de théâtre d’Edward Albee

SAM_0562

Pour compléter mon dernier message sur les pièces d'Edward Albee....

J'ai aussi The Zoo story sur mes étagères (en anglais). Elle fait partie d'un recueil de quatre pièces absurdes publiées par les éditions Penguin.

Je ne vais pas tarder à la lire. A bientôt donc.

Posté par latetearire à 19:51 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


16 mars 2013

15 000 mots

write_penC'est ce que je vise maintenant comme nombre de mots.

Quelque part sur ce blog, je dis que j'écris dans les 12 000 mots par pièce, mais ce n'est plus le cas, je fais désormais plus long.

Au cas où cela intéresse quelqu'un...

28 juillet 2011

Achats de livres

Achats guidés par la biographie de Woody Allen écrite par Eric Lax (message du 19 juillet).

Tous ces livres sont en anglais, parce que c'était plus compliqué pour moi de les faire revenir de France.

Voici donc :  Longs Days Journey into night, d'Eugene O'Neill (en français : Long voyage du jour à la nuit), Born Yesterday de Garson Kanin (en français : Comment l'esprit vient aux femmes) et Pygmalion de Bernard Shaw.

DSC02123 DSC02044 DSC02047

J'ai aussi acheté The Art of Dramatic Writing (L'art de l'écriture dramatique) de Lajos Ecri et Act one, une biographie de Moss Hart, un dramaturge américain que je ne connais pas.

DSC02054DSC02081

Posté par latetearire à 06:41 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

25 juin 2011

Pièces de théâtre : derniers achats

Quatre pièces récemment achetées :

DSC01900DSC01899DSC01902

Le 1er de Israel Horovitz, Le Tourniquet, de Victor Lanoux, et Le Nombril de Jean Anouilh.

DSC01970Et aussi Les uns chez les autres d'Alan Ayckbourn.

 

Posté par latetearire à 07:41 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

21 mai 2011

Pièces de théâtre : derniers achats

Voici mes dernières acquisitions :

DSC01897DSC01910

DSC01911L'hurluberlu de Jean Anouilh

L'oeuf de Félicien Marceau

Un beau dimanche de Septembre d'Ugo Betti.

Je n'ai jamais rien lu de ces deux derniers auteurs, j'ai hâte de découvrir leur style.

Posté par latetearire à 07:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

25 avril 2011

Pièces de théâtre : derniers achats

DSC01898DSC01909

Pour remédier à mes lacunes concernant l'auteur anglais Michaël Frayn, j'ai acheté sa pièce Quoi qu'on fasse on casse. Puis Le divan, de Rémo Forlani.

DSC01856DSC01857

Et deux autres pièces que j'ai achetées par curiosité : Toi et tes nuages, d'Eric Westphal, et Deux femmes pour un fantôme de René de Obaldia.

Posté par latetearire à 08:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :