07 février 2016

Quand on connaît déjà la fin, est-ce grave ?

question_du_jour

Question que l'on peut poser quand on parle des comédies romantiques. On sait ce qui va se passer, d'où vient donc l'envie d'assister malgré tout à la pièce, d'aller voir le film ?

En général, ce sont les acteurs, l'interprétation qui intrigue. Cela a l'air d'être le cas de la pièce Un nouveau départ, à l'affiche en ce moment.

J'ai l'impression, rien qu'en regardant l'affiche, que je sais exactement ce qui va se passer dans cette pièce, les rebondissements à prévoir, mais bon, c'est vrai que ça n'empêche pas parfois de passer un bon moment. 

Posté par latetearire à 06:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


13 septembre 2012

Comédie romantique... ou légèrement flippante ?

romantic_comedyPeut-on vraiment écrire une comédie romantique sur un couple déjà formé ? Ou une comédie ne peut être romantique que si l'on parle d'une rencontre, de deux êtres qui se découvrent et finissent seulement ensemble à la fin, au moment de la dernière scène, de la dernière image ?

Je trouve personnellement que, dès que deux personnes se mettent en couple, cela cesse d'être romantique, amusant, voire intéressant.

La pièce Une comédie romantique de Gérald Sibleyras dont je parlais hier en est le parfait exemple. La scène de rencontre est sympa (première scène), mais dès qu'ils se mettent ensemble, c'est la possession, le recours au mensonge, la jalousie, les scènes au lit qui sont un peu embarrassantes pour le pauvre public, il faut bien le dire, donc on ne rigole plus beaucoup et tout ça n'est plus très beau à voir.

Posté par latetearire à 06:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

26 janvier 2012

Comédie romantique... et tragédie

Annoyed

Voici bien un mélange qui ne fonctionne pas.

J'écris ce message après avoir regardé à la télé le film américain Life as we know it (Bébé mode d'emploi en français, je crois) et je ne comprends pas comment un scénariste peut envisager de mêler une histoire d'un couple qui se forme avec la mort accidentelle d'un autre couple et leur bébé désormais sans parents.

J'explique l'histoire. Une fille est branchée par sa meilleure amie avec le meilleur ami de son mari mais c'est la cata, ils ne s'entendent pas du tout. A chaque réunion pour célébrer divers événements, ils se retrouvent et se chamaillent. Jusque-là, c'est une comédie qui s'annonce romantique, mais bang ! voilà que les meilleurs amis se tuent dans un accident de voiture, que leur fille devient orpheline et que les deux essaient de cohabiter pour l'élever. Comment peut-on, après une tragédie pareille, retrouver l'esprit d'une comédie romantique et faire que tout le monde rigole ? Impossible !

Ce n'est pas la première fois que je me fais cette réflexion. J'avais vu un film avec Kate Hudson sur le même schéma. C'était sa frangine qui était morte subitement et qui lui avait laissé la garde de son enfant. On ne peut pas mêler les genres à ce point, je trouve. Trop différents.

Posté par latetearire à 06:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

26 mai 2011

"Une fille à la page"

clip_filmTitre original : Suburban Girl, avec Sarah Michelle Gellar et Alec Baldwin.

L'histoire ? Une fille, qui travaille dans l'édition, tombe amoureuse d'un homme affluent, plus âgé.

Est-ce que j'ai cru à leur histoire ? Ben non. Je l'ai vu à la télé, j'étais prête à me détendre, mais j'ai tiqué dès le générique. Ayant travaillé dans l'édition à faire des relectures justement, une chose est claire : on ne relit jamais d'épreuves dans la rue. Impossible de se concentrer et de faire du bon boulot.

A part ça, je trouve que ce film part un peu dans tous les sens, on ne sent pas très bien quel genre de film cela veut être. Il y a des moments simplets, dignes d'une comédie pour adolescents, des moments branchés, genre Le diable s'habille en Prada, des moments plus sérieux et tristes. De plus, je n'ai pas trouvé la relation entre les deux acteurs principaux très plausible, très convaincante.

Ce qui prouve quoi encore une fois ? Eh oui, que c'est dur d'écrire de bonnes comédies romantiques !

Posté par latetearire à 07:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

21 avril 2011

Comédies romantiques

Pour faire suite à mon message d'hier, on pourrait se demander pourquoi je regarde autant de comédies romantiques nunuches. La raison pour laquelle je regarde toutes les comédies romantiques qui sortent, aux Etats-Unis et ailleurs, c'est parce que, comme je l'ai déjà dit, c'est un genre qui m'intéresse particulièrement et qui n'est pas aussi facile que ça à réussir.

Pour un Quand Harry rencontre Sally, il y a une multitude de navets, mais j'ai toujours l'espoir de découvrir une petite perle alors que je ne m'y attends pas. Aucune perle à reporter ces derniers temps malheureusement, tous les scénarios du genre de qualité semblent avoir été écrits il y a des lunes, mais qui sait ce que l'avenir réserve ?

Autre chose aussi. On apprend beaucoup en voyant les ratages des autres. On apprend ce qu'il ne faut pas faire, ce qui est parfois encore plus important que de savoir ce que l'on doit faire. Donc je vais continuer à voir tout ce qui sort en tentant de ne pas trop m'énerver devant mon écran...

Posté par latetearire à 08:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

12 février 2011

Où sont passés les Morgan ?

clip_filmTitre original : Did you hear about the Morgans?

C'est toujours un peu gênant lorsqu'on regarde une comédie et qu'on passe son temps à grincer les dents.

Personne ne semble avoir eu envie de le faire ce film. Dès les premières images, les deux acteurs principaux, Hugh Grant et Sarah Jessica Parker, ont l'air de se demander ce qu'ils font dans une galère pareille. Rare de voir des acteurs aussi las, aussi essoufflés dès les premières minutes.

Le scénario ne fait pas dans la dentelle, c'est sûr. L'histoire ? Un couple de New-Yorkais, sur le point de divorcer, assiste à un meurtre et se retrouve sous la protection du gouvernement dans un bled, où ils vont devoir se côtoyer et s'adapter à la vie de cambrousse.

Je dois avouer que je ne l'ai pas regardé jusqu'à la fin, car je trouvais le tout un peu ennuyeux. Le problème majeur est qu'on ne gobe pas une seconde la relation entre les deux personnages principaux. Impossible de croire qu'ils ont vécu une histoire d'amour. Il semble ne jamais y avoir eu de feeling entre eux, ce qui aurait été un minimum pour essayer de porter une histoire pareille pendant une heure et demie. Parfois le script n'est pas terrible, mais la dynamique entre deux personnages peut le rendre plus attrayant.

Sarah Jessica Parker semble épuisée, Hugh Grant capable de ne dire que des adjecfifs ("Fantastique !", "Superbe !") et paraît un peu mal à l'aise du début jusqu'à la fin. Pourquoi avoir prêté leur nom à un tel projet ?

Posté par latetearire à 08:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

26 décembre 2010

"Pas si simple"

clip_filmPas si simple, de Nancy Meyers (titre original : It's complicated)

Bof, pas terrible ce film, je trouve.

Avant de le voir à la télé, j'avais lu le scénario en anglais et n'avais pas été impressionnée, mais parfois on peut se tromper. Avec Meryl Streep et Alec Baldwin dans les rôles principaux, peut-être qu'ils avaient réussi à en faire quelque chose de ce texte.

Ben non. On voit toujours arriver les situations à l'avance, Meryl Streep passe son temps à s'esclaffer comme si elle avait trop bu, ses enfants âgés de 20 ans agissent comme s'ils en avaient 10... Pourquoi, dès qu'on parle comédie, les acteurs se mettent à agir comme s'ils étaient retardés ?

L'histoire aurait pu être intéressante. Un couple divorcé se demande s'ils ont bien fait de se séparer et s'il n'y a pas toujours des sentiments qui languissent entre eux. Cela peut arriver après tout.

Le problème est que dans le film le mari a quitté sa femme pour une jeunette dix ans plus tôt. Peu de femmes pardonneraient cela. S'ils s'étaient séparés d'un commun accord, on aurait pu davantage croire à leurs retrouvailles.

Le problème aussi c'est qu'un mari qui essaie de séduire son ex-femme s'y prend de manière plus adulte que de l'épier la nuit tombée dans son jardin. Ce genre de scène n'existe pas dans la vie de tous les jours. Personne ne se pointe dans le jardin de son ex-épouse pour voir ce qu'elle trafique, je suis désolée.

C'est comme s'il y avait un langage propre aux comédies romantiques. Tout le monde sait que cela ne se passe jamais ainsi dans la vie, mais parce que c'est une comédie romantique, ce n'est pas grave, les scénaristes ne se sentent pas obligés d'être vraisemblables, tout est permis. Très bizarre comme phénomène.

Une comédie romantique est une histoire comme une autre, pourquoi ne pas montrer les choses de manière plus mesurée, comme elles sont ?

C'est dommage car j'avais bien aimé Tout peut arriver (Something's gotta give) de Nancy Meyers, avec Jack Nicholson et Diane Keaton.

Posté par latetearire à 07:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,