19 mars 2016

Laurent Terzieff, entretien

microphone

Ce long entretien entre Laurent Terzieff et Odile Quirot est passionnant.

Pour ceux que ça intéresse, c'est ici.

Posté par latetearire à 22:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


30 décembre 2013

"Seul avec tous"

SAM_0119Seul avec tous, un livre de Marie-Noëlle Tranchant sur Laurent Terzieff, publié aux éditions Livre de Poche.

Je voulais en savoir plus sur Laurent Terzieff, l'homme de théâtre par excellence. Ce livre est un recueil de ses pensées sur différents thèmes, comme le temps, la solitude ou autres personnes du métier. C'est assez décousu, on passe d'un truc à l'autre, voilà quelques réflexions en vrac :

"L'une des raisons qui me font aimer le théâtre c'est que, contrairement au cinéma, il ne laisse pas de traces. Des souvenirs, des sensations, rien d'autre. C'est l'art de l'instant présent, intensément vécu. Et j'aime qu'il ne reste rien de mon travail. Retour au texte pur."

"Richard II reste la tragédie de Shakespeare que je préfère, parce que c'est la tragédie de la dépossession."

"Chaque pièce est une aventure. A chaque nouveau travail, je passe par quelques semaines très angoissantes où j'ai l'impression de ne rien savoir du tout. Je compense cela par l'acceptation d'une mise en danger. On a dit que le théâtre est la complicité tacite entre deux menteurs, l'un qui veut faire croire à des choses qui n'existent pas, l'autre qui veut faire semblant d'y croire."

"Ce que j'attends d'un auteur, c'est un regard neuf sur l'existence. Lorsqu'on peut dire : il apporte un monde avec lui."

"Je me considère comme un pourvoyeur de textes. C'est une part importante de ma vie d'homme de théâtre d'aller chercher des textes neufs, des auteurs inconnus ou mal connus, pour leur donner vie sur scène. C'est ainsi que j'ai découvert Murray Schisgal. Je me trouvais dans les bureaux parisiens de l'agence William Morris, en quête d'auteurs, quand un Américain m'a soufflé ce nom : 'Vous devriez voir Murray Schisgal.' Là-dessus, il a disparu, passeur mystérieux... Je suis fier d'avoir révélé en France, grâce à lui, ce dramaturge que je considère comme une sorte de Charlie Chaplin du théâtre."

Posté par latetearire à 06:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,