07 février 2016

Quand on connaît déjà la fin, est-ce grave ?

question_du_jour

Question que l'on peut poser quand on parle des comédies romantiques. On sait ce qui va se passer, d'où vient donc l'envie d'assister malgré tout à la pièce, d'aller voir le film ?

En général, ce sont les acteurs, l'interprétation qui intrigue. Cela a l'air d'être le cas de la pièce Un nouveau départ, à l'affiche en ce moment.

J'ai l'impression, rien qu'en regardant l'affiche, que je sais exactement ce qui va se passer dans cette pièce, les rebondissements à prévoir, mais bon, c'est vrai que ça n'empêche pas parfois de passer un bon moment. 

Posté par latetearire à 06:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


04 décembre 2015

La forme dialoguée a t-elle ses limites ?

question_du_jour

C'est ce que je me suis posée hier comme question.

Ce qui explique que je file droit vers le roman (et non le théâtre plus sérieux) dès que je veux entendre des trucs différents.

Ce qui est bizarre c'est qu'on arrive au cinéma à faire des films variés et magnifiques par le biais d'une succession de dialogues, mais qu'on y arrive pas aussi bien au théâtre. On brasse toujours le même genre de trucs sur scène. Est-ce à cause du lieu unique ?  De l'unité de temps ? Les dramaturges ont-ils moins d'imagination que les scénaristes ?

Aucune idée. Tout ce que je sais c'est que pour trouver un peu de variété et d'originalité dans ce que lis, je dois me pencher sur d'autres écrits que ceux conçus pour la scène. Curieux quand même.

Posté par latetearire à 06:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

29 novembre 2015

Pièces de théâtre comiques : faut-il en écrire (2)

fun_keyboard

Message positif de fin d'année.

Je me rends compte qu'écrire des pièces de théâtre est loin d'être inutile lorsqu'on décide de s'attaquer à l'écriture d'un roman, 2/3 du travail est grandement facilité. On s'est penché suffisamment sur les problèmes de structure pour construire facilement son histoire et les dialogues viennent facilement.

Reste le travail narratif à maîtriser, décrire l'action au lieu de la montrer, ce qui est assez prenant en soi. Attaquer les trois fronts en novice serait trop dur d'un coup, donc conclusion ?

Ecrire des pièces de théâtre est une très bonne manière de passer son temps !

20 novembre 2015

Faut-il être riche pour faire entendre des histoires ?

euros

Je parle du théâtre comme du cinéma.

Au théâtre, de plus en plus d'auteurs en France achètent des établissements et y jouent leurs pièces.

Au cinéma, je vois qu'Angelina Jolie commence à sortir des projets maison, des films écrits, produits par elle et dans lesquels elle joue avec Brad Pitt. Ils multiplient les interviews ces derniers jours pour créer le buzz, d'où ma question : faut-il être riche pour faire entendre ses histoires ?

Je sais bien que quand on a plein d'argent, on peut le dépenser à sa guise, mais quand même, il doit y avoir des bons scénarios qui traînent dans des studios de production et ne voient pas le jour par manque de financement, alors qu'Angelina Jolie écrit un scénario (est-ce son premier ?), se produit elle-même et trouve d'emblée un distributeur.

Son film s'intitule By the sea et parle d'un couple qui tente de reconnecter en faisant un break dans le sud de France. Rien n'a  l'air de se passer et les critiques sont loin d'être élogieuses... mais bon, c'est la vie, le film sort en salle.

18 novembre 2015

A-t-on encore besoin de texte ?

question_du_jour

Quand on achète un ebook, il faut se méfier parfois, car on peut avoir une belle couverture, mais le livre virtuel ne fait en fin de compte que 15 pages ! On n'achète plus vraiment de contenu, quoi, on achète du vent.

Au théâtre, c'est un peu pareil, on met Sylvie Vartan sur scène et les gens viennent. Ils se disent en sortant "c'est une idée où il n'y avait pas de scénario, pas vraiment d'histoire" mais ce n'est pas trop grave, quelque chose avait l'air de manquer, mais on ne se plaint quand même pas auprès de la direction de l'établissement.

D'où ma question, peut-on désormais faire sans texte ?


13 novembre 2015

Lire un texte sur scène, est-ce du théâtre ?

distribution

Contrairement à ce que j'ai dit hier, je vais m'étendre sur ces lectures sur scène.

Je ne comprends pas par exemple le succès des pièces où deux acteurs se lisent des lettres, le nez fourré dans des papiers. Bonjour l'interaction avec le public ! Pour moi, ce n'est pas du théâtre, mais juste une lecture de paperasse.

Pas vraiment du théâtre non plus quelqu'un qui parle tout seul sur une scène, l'acteur devient alors plus un conteur qu'autre chose.

D'où ma question : sans échanges et dialogues entre plusieurs personnages, peut-on parler de pièce ?

Goupiller des entrées et des sorties de personnages et faire qu'une histoire se raconte par le biais de dialogues entre plusieurs acteurs est un sacré boulot. Seul ce travail-là, pour moi, mérite l'appellation de pièce de théâtre, le reste n'est que raccourcis.

08 septembre 2015

Pièces de théâtre comiques : faut-il en écrire ?

question_mark

Quelqu'un m'a demandé il n'y a pas longtemps où envoyer une pièce de boulevard récemment écrite et mes conseils n'ayant pas été mirobolants, une question m'est venue aussi vite : faut-il encore en écrire ?

Certes, c'est un bon exercice et je ne découragerai jamais quelqu'un à s'y mettre, mais c'est vrai que si on ne connaît pas des gens dans le milieu et on est isolé géographiquement, à compter sur les courriers pour nous aiguiller, il faut s'attendre à avoir de nombreuses prises de contact qui restent sans réponse.

Pourquoi les producteurs ou directeurs de théâtre ne répondent pas d'ailleurs ? Pourquoi ignorent-ils même les mails polis, demandant juste s'ils lisent des textes nouveaux ? Aucune idée, je n'ai pas réussi en 4 ans à comprendre ce phénomène.

Mais vu ce manque de communication basique et l'absence de comités de lecture branchés comédies, c'est un peu dur pour celui qui aimerait bien recevoir des critiques. Les deux messages les plus lus de ce blog sont Comment faire pour écrire une pièce de théâtre ? et La mise en page d'une pièce de théâtre, donc beaucoup de gens sont intéressés par cette forme d'écriture, ce qui est bien. Mais après, une fois que le texte est fini, surtout pour une comédie, c'est un peu le grand désert si on n'a pas sa troupe ou n'est pas comédien, prêt à jouer dans sa pièce.

Vraiment dommage, car on ne fait pas de mal après tout derrière son écran et on aurait tous besoin de rire davantage, non ? Et il y a toujours trop de monde le week-end dans les magasins, donc c'est une bonne manière d'encourager les gens à rester chez eux, il me semble, mais bon, c'est ainsi.

11 janvier 2014

Les directeurs de théâtre souhaitent-ils aider les insomniaques ?

fatigu_

C'est à se demander parfois en regardant les spectacles proposés et les nombreuses personnes qui semblent s'assoupir dans les rangs. A quand sur les affiches "Venez chez nous, on promet que vous y trouverez le sommeil" ?

Lors d'une pièce récemment vue à Edimbourg, j'avais deux personnes qui ronflaient à mes côtés. Difficile de leur en vouloir, moi-même luttant pour garder les yeux ouverts.

Peut-être que les directeurs de théâtre travaillent sans que l'on sache avec les départements d'étude sur les problèmes de l'insomnie et expérimentent à leur manière...

Posté par latetearire à 17:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

09 janvier 2014

Est-ce que j'aime le théâtre ?

question_markCurieux message de la part de quelqu'un qui se pose pas mal de questions sur le théâtre et a ouvert un blog consacré à l'écriture théâtrale.

Mais bon, ça fait un bout de temps que je me demande si j'aime autant le théâtre que ça. Je m'y ennuie tellement que je commence à avoir de sérieux doutes. J'y rigole rarement, je ne me souviens d'ailleurs pas d'y avoir ri dernièrement. Lors d'un récent retour sur Paris, je ne suis pas sortie voir quoi que ce soit, rien ne me tentait parmi tous les spectacles proposés.

Les théâtres dans mon coin jouent des pièces d'auteurs qui sont peut-être diplômés en dramaturgie mais qui semblent ne vouloir parler que de sujets déprimants. Un peu de fantaisie n'est plus possible ? Il n'y a quand même pas que moi qui aime sortir pour m'amuser, si possible de manière intelligente, pas trop au ras des pâquerettes ???

Je sais que c'est dur de faire rire, mais quand même...

Posté par latetearire à 18:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

18 juillet 2013

Moins d'une heure

question_du_jourUne question que je me pose à la minute : ne reste-t-on pas un peu sur sa faim lorsqu'on assiste à des pièces de théâtre de moins d'une heure ?

C'est la tendance dans les petites salles de donner des textes courts et, à lire quelques critiques des spectateurs sur le site BilletRéduc, les gens s'en plaignent. On arrive pour voir une pièce, il faut du temps pour se mettre dans le bain, et 55 minutes après parfois, c'est terminé, par ici la sortie. Quelque part on s'attend à rester au théâtre aussi longtemps que pour un film, non ? 

Pas évident comme situation. On ne peut pas rajouter du texte juste pour faire passer le temps, mais si on doit faire une heure de transport pour aller voir un spectacle qui est moins long que le temps qu'on a mis pour y aller, on se demande forcément si le déplacement en vaut bien le coup.

Les spectacles courts se jouent régulièrement sur des scènes riquiqui, qui ne permettent pas une grande distribution, et ce n'est pas toujours évident de faire long avec un texte à une ou deux voix. Une réflexion en passant...

Posté par latetearire à 06:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]