12 janvier 2016

14 pièces courtes de Courteline

SAM_0530

Dans ce livre de la collection Bouquins (Robert Laffont), il y a 14 pièces de théâtre de Georges Courteline (certaines très courtes).

Comme j'ai peur d'oublier, j'ai fait un petit résumé des intrigues :

Boubouroche : le naïf Boubouroche se fait avoir par tout le monde, ses amis comme sa maîtresse.

La peur des coups : un mari jure à sa femme qu'il va écrire une lettre salée à un type qui l'a regardée d'un peu trop près, va même aller le confronter en personne, mas il ne bouge pas pour autant. Sur l'hypocrisie d'un homme qui dit qu'il va faire quelque chose mais ne fait rien. 

Un client sérieux : sur la mauvaise foi d'un avocat sans scrupules.

Hortense, couche-toi ! : un locataire essaie de raisonner avec un propriétaire intransigeant.

Monsieur Badin : un employé tente d'expliquer à son boss son taux élevé d'absentéisme.

Théodore cherche des allumettes : le titre le dit bien, c'est l'histoire d'un jeune homme qui rentre éméché d'une soirée et cherche ses allumettes.

La voiture versée : un homme se fait avoir en raccompagnant une femme chez elle après un accident de voiture.

Les Boulingrin : un homme se retrouve en sandwich entre un couple en pleine discorde.

Le gendarme est sans pitié : un gendarme a le procès verbal facile, en distribue à tout va.

Le commissaire est bon enfant : un commissaire aux prises avec diverses complaintes de citoyens, dont un complètement givré.

L'article 330 : un homme, accusé d'outrage à la pudeur, vient expliquer son cas au palais de Justice.

Les balances : un homme se retrouve pris dans les contradictions de l'administration. Il souhaite respecter le droit mais les lois semblent se contredire. 

La paix chez soi : une femme vient demander l'argent du ménage à son mari, mais celui-ci, jugeant que son comportement récent laisse à désirer, décide de lui prélever des amendes. 

Mentons bleus : un acteur se vante de sa carrière devant un autre qui a eu moins de succès.

Celles que je préfère sont ses histoires de couples comme La Paix chez soi et les démêlés du pauvre La Brige (personnage récurrent) avec les hommes de loi. A lire, à voir ou à jouer, on ne s'en lasse pas.

Posté par latetearire à 11:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


30 décembre 2015

23 pièces en un acte, Sacha Guitry (2)

SAM_0539

Pour compléter mon message précédent, voici les intrigues des 13 dernières pièces :

Villa à vendre : une visite d'une maison à vendre par un couple pas passionné et par une femme qui veut l'acheter sur-le-champ.

Le voyage de Tchong-Li : pas sûre d'avoir compris le sens de cette pièce. On y parle d'un homme qui part dans un village, notamment pour y chercher un cadeau pour sa femme. Beaucoup de décor pour une pièce si courte.

Le renard et la grenouille : sur une femme un peu trop intéressée par l'argent de son homme.

L'école des philosophes : un dialogue entre Diderot et sa dernière conquête amoureuse qui a 20 ans de moins que lui.

Le mot de Cambronne : texte en vers sur un mot malheureux que Cambronne aurait dit. Courte pièce très sympa.

Dieu sauve le roi : entretien entre Louis XVI et Mme de Maintenon.

Une lettre bien tapée : interaction entre un homme et une dactylo venue taper un courrier.

Une paire de gifles : un homme donne une gifle à une femme, mais quand le mari de celle-ci débarque, il fait semblant que c'est lui qui l'a reçue. Texte assez marrant. 

Fausse alerte : une fausse alerte d'un obus fait délier les langues entre voisins.

L'école du mensonge : un dramaturge est contacté par deux comédiennes pour jouer dans sa nouvelle pièce.

Courteline au travail : Courteline commence à écrire une pièce dans un  bar. Pièce très courte.

Je sais que tu es dans la salle : monologue féminin sur une chanteuse qui vient de mettre fin à une relation. Texte très court.

Madame Bergeret : Madame Bergeret s'en prend à son époux.

Ces pièces en un acte sont très chouettes, une mine pour les acteurs à la recherche de textes à jouer.

Sketch de Pierre Didier (2H)

SAM_0663Le français tel qu'on le parle, un sketch de Pierre Didier qui figure en fin de cette revue, après la pièce L'enlèvement de Francis Veber.

Il s'agit d'un sketch très bien vu sur la difficulté de la langue française. Un texte qui ne doit pas être évident à apprendre et à jouer.

L'histoire : deux hommes se rencontrent sur le banc d'un parc. L'un est anglais, l'autre français. Ils se parlent et le Français décide d'aider l'Anglais à perfectionner son français. Manque de bol, à chaque fois qu'il lui dit une règle de grammaire, l'Anglais dit un mot ou une phrase qui contredit cette règle, qui est l'exception...

Sketch marrant et intelligent, devrait encore être joué.

23 pièces en un acte, Sacha Guitry (1)

SAM_0539

Il y a 23 pièces courtes dans ce pavé publié chez Omnnibus. Voici un petit résumé des intrigues des dix premières :

Le KWTZ : un homme et sa maîtresse s'apprêtent à se donner la mort lorsque le mari de celle-ci découvre leur relation.

Le cocu qui faillit tout gâter : un dialogue en vers assez amusant entre un mari, sa femme et son amant. L'amant trouve bien agréable que le mari, qui accepte leur relation, donne du piquant aux échanges clandestins qu'il a avec son épouse... jusqu'au moment où il réalise que le mari en fait n'est pas au courant. Sympa.

Deux couverts : un mari pris entre sa maîtresse et son fils qu'il attend pour voir s'il a réussi son baccalauréat.

Un type dans le genre de Napoléon : un type revient voir une femme avec laquelle il a eu une relation pendant trois ans. Ils se sont séparés depuis un bout de temps et comme ce type est du genre de Napoléon, qu'il aime que tout soit clair et précis, il vient lui demander si elle a bien eu une liaison avec Untel derrière son dos. Texte court assez marrant.

Chez la reine Isabeau : Nous sommes dans un château, dans la chambre de la reine Isabeau. Le conservateur du château a l'idée de passer la nuit avec sa belle dans le lit de la reine. Manque de bol, un gardien vient contrarier ses plans...

Un soir quand on est seul : un type s'enferme dans une pièce de son logis. Il devrait à la place aller dire bonsoir à son épouse et quatre femmes viennent l'asticoter : sa Conscience, sa Fantaisie, sa Mémoire et sa Volonté. Pièce en vers libres.

Chez Jean de La Fontaine : Jean de la Fontaine réagit à la mort de Molière.

On passe dans huit jours : un auteur n'apprécie pas le jeu d'une des actrices de sa pièce.

Un homme d'hier et une femme d'aujourd'hui : une maîtresse reproche à son amant, qui est beaucoup plus âgé qu'elle, de ne pas évoluer avec son temps.

Chagrin d'amour : une actrice en plein chagrin d'amour.

Posté par latetearire à 09:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

22 octobre 2015

"La colombe a deux têtes", Jean Bacon (2H, 2F)

SAM_0667

Courte pièce (30 minutes) présentée en fin de cette revue de l'Avant-Scène.

Assez marrante, pour quatre acteurs ayant de 18 à 22 ans.

C'est l'histoire d'un jeune étudiant qui aime deux filles à la fois. Il aimerait bien passer la nuit avec les deux, mais ne sait pas trop comment s'y prendre. Un ami l'aide à y voir plus clair et à envisager divers stratagèmes pour tenter de faire baisser leurs réticences. Les choses se compliquent lorsque les deux s'avèrent copines d'enfance...

Les dialogues sont chouettes, texte divertissant.


14 octobre 2015

"La bête dans la jungle"

SAM_0203

La bête dans la jungle, une pièce de Marguerite Duras adaptée du roman d'Henry James dont je parlais hier.

Jolie adaptation de la nouvelle, très fidèle, bien rendue. J'ai bien aimé.

Posté par latetearire à 06:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

03 février 2014

N'oublions pas Courteline

don_t_forget

Je viens de créer une nouvelle catégorie : Autres pièces (courtes) mais elle est encore bien maigre.

J'avais acheté un livre sur les pièces courtes de Courteline, pièces que j'ai lues et qui sont très chouettes, mais manque de chance je ne trouve plus le bouquin pour prendre une photo et en parler dans le détail.

Dès que je le retrouve, je ferai un message plus complet, car certaines sont marrantes.

Posté par latetearire à 06:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

20 janvier 2014

Pièce de théâtre comique courte

SAM_0147

Ceux qui sont à la recherche d'une pièce comique courte peuvent aller consulter mon message du 19/12/2013 sur Le Minotaure de Marcel Aymé. 

Pièce très marrante, pas assez souvent jouée (ici).

Pour d'autres pièces courtes, voir ici.

Pour mes pièces courtes, c'est ici.

Posté par latetearire à 06:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

18 janvier 2014

9 courtes pièces

SAM_0118

9 courtes pièces de Jean Tardieu, un livre publié dans la collection Folio plus Classiques.

Courtes pièces assez marrantes, loufoques, jouant pas mal sur le langage et l'absurde.

Le sacre de la nuit (pas trop pigé celle-là, mais très courte, tout vient du jeu un peu exagéré des deux acteurs, il me semble)

Oswald et Zénaïde (assez marrante, se moquant de l'ancien procédé théâtral qui consistait à faire parler les comédiens en apartés. Les deux jeunes gens ici ne se disent que des platitudes et ne s'expriment vraiment qu'en apartés)

Un geste pour un autre (une réception mondaine où les invités ont des gestes peu appropriés, ils toussent, crachent, se donnent leurs chaussettes...)

Finissez vos phrases ! (comme le titre l'indique, personne ne finit ses phrases)

Un mot pour un autre (pas facile à jouer, car il s'agit d'un échange entre personnages qui suite à une épidémie prennent les mots les uns pour les autres, mais malgré leurs phrases un peu curieuses, ils se comprennent quand même)

La Mort et le Médecin (une pièce écrite par un jeune garçon dont les dialogues enfantins sont interprétés avec sérieux par ses parents)

De quoi s'agit-il ? (assez marrante aussi, une déposition de plainte assez confuse chez un juge)

Le guichet (un entretien tout aussi confus dans un bureau de renseignements)

L'épouvantail (un monologue pour un acteur jouant un épouvantail)

Des pièces marrantes à lire et à voir.

Posté par latetearire à 06:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

16 décembre 2013

"Landru et fantaisies" (2H, 4F)

SAM_0128Landru et fantaisies de Christian Siméon publié à l'Avant-Scène (collection quatre-vents).

Un vendeur de la Librairie théâtrale, rue de Marivaux à Paris, m'a conseillé de lire ce livre. Je cherchais une autre pièce de cet auteur lorsqu'il m'a tendu ce texte. J'aime bien qu'on me conseille, alors je lui ai fait confiance. Et j'ai eu raison, une lecture assez amusante.

L'humour est un peu grinçant, il va de soi, car il s'agit de Landru qui parle de ses meurtres à un bourreau. C'est une confrontation curieuse, un affrontement entre deux hommes qui ont comme "métier" de "donner la mort", l'un pour son plaisir, par cruauté, l'autre par devoir car il est bourreau officiel de l'Etat.

C'est une pièce qui n'est pas très longue et devrait être assez intéressante à voir.

Posté par latetearire à 06:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,