30 septembre 2015

Appli Kindle

question_rouge

Je réponds à une question qu'on vient de me poser.

Non, pas besoin d'acheter un Kindle pour lire un ebook. On peut télécharger gratuitement l'application Kindle d'Amazon et lire le texte sur un Ipad, son ordi (seule la présentation du texte changera).

C'est une application très pratique à avoir, car elle permet de télécharger facilement et gratuitement le début de tout texte. Si ce n'est pas ce qu'on cherche, pas besoin de l'acheter.

Posté par latetearire à 06:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


29 septembre 2015

Un spectacle dans un fauteuil

thumbs_up

Il faudrait relancer cette idée du Spectacle dans un fauteuil d'Alfred de Musset, je trouve.

J'aime assez ce concept, à savoir qu'une pièce de théâtre devrait être un écrit en soi que les gens lisent comme un bouquin, la représentation se faisant chez soi dans sa tête. Alfred de Musset ayant été très blessé après la représentation d'une première pièce avait juré de ne jamais plus accepter d'être joué. Et je comprends assez.

Posté par latetearire à 06:32 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

28 septembre 2015

Pièces de théâtre à jouer ?

festival

On vient de me demander, suite à mon message de tout à l'heure, pourquoi je ne souhaite plus être jouée.

Ce n'est pas que je ne souhaite plus être jouée, mais ce n'est plus ma priorité.

Je me rends compte après avoir écrit quelques pièces (et après une expérience désagréable dans les mains d'un metteur en scène pas sérieux) que le stade du jeu n'est pas toujours très marrant pour l'auteur.

Voilà pourquoi je mets mes pièces sur Amazon, et non pas en téléchargement gratuit comme certains sites le font, parce que je souhaite filtrer les gens qui ne sont pas sérieux et qui croient qu'un texte leur appartient quand ils le reçoivent par mail.

Posté par latetearire à 19:46 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Pourquoi un ebook Kindle ?

keyboard_with_question_mark

Ou plus précisément Pourquoi ne pas remettre un extrait de mes pièces sur ce blog comme je le faisais avant, mais en faire des ebooks Kindle sur Amazon ?

La raison est simple, je ne cherche plus à être jouée, je ne fais plus aucune démarche dans ce sens, donc j'en fais des ebooks pour ceux qui souhaitent lire des pièces.

Je trouve que les textes de théâtre devraient être plus lus, ne pas uniquement exister par la scène. Donc voilà, j'en fais des textes à lire comme un roman.

Posté par latetearire à 06:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

27 septembre 2015

Un lieu joyeux

laughing_smilie

Je ne sais pas pourquoi j'ai une conception aussi gaie du théâtre.

Je ne suis pourtant pas allergique aux sujets profonds, mais je crois que je préfère être sérieuse toute seule devant un bouquin et être entourée pour rire.

Le théâtre est pour moi un lieu de rassemblement au service de la bonne humeur. Je ne dis pas au service de la débilité comme on peut parfois se demander, mais je trouve qu'il n'y a rien de plus chouette que d'entendre des centaines de personnes rigoler ensemble.

Rire toute seule devant un roman comique n'est pas pareil, pas aussi sympa qu'avec d'autres dans une salle de théâtre. 

Cette conception des choses est ancrée en moi, rien à faire.

Posté par latetearire à 06:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


26 septembre 2015

Tilt

revelation

Il y a six mois environ, ça a fait tilt dans ma tête.

Je me suis dit : pourquoi écrire du théâtre et m'enquiquiner avec des problèmes pratiques de représentation quand la forme romanesque a été inventée ?

Tout d'un coup, je n'ai plus vu l'intérêt d'écrire pour le théâtre, car j'ai réalisé que si j'aime être lue, le stade de la représentation ne m'emballe pas tant que ça. Je trouve désormais plus satisfaisant de me concentrer sur un texte qui existe en tant que tel plutôt que sur une forme intermédiaire qui attend d'être interprétée.

Un peu surprise d'en être arrivée là.

Posté par latetearire à 06:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

25 septembre 2015

4 mois d'absence

anger

J'ai vu une pièce tellement horrible en octobre 2014 que je n'ai pas remis les pieds dans un théâtre après pendant 4 mois. Encore une fois c'était le texte qui clochait. Pompeux, obscur, personne n'y comprenait rien dans la salle et d'un ennui comme jamais vu.

Le dramaturge avait remporté un prix d'écriture à Londres, alors personne, j'imagine, n'a osé questionner ce qu'il faisait.

Résultat est que j'ai boudé le théâtre pendant 4 mois. Ingmar Bergman le disait très bien, le temps ne semble jamais aussi long que lorsqu'on assiste à du mauvais théâtre.

Posté par latetearire à 06:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

24 septembre 2015

Avis du public

help_wanted

Parfois je me demande si certains directeurs de théâtres privés ne devraient pas demander davantage l'avis de leur public, les inclure en amont de leurs spectacles, car plusieurs dernièrement semblent avoir perdu un certain feeling pour ce qui marche ou pas.

Les spectateurs semblent parfois plus aptes à juger une pièce que ceux qui la montent, ce qui est quand même une situation curieuse.

Posté par latetearire à 10:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Théâtres privés parisiens : carte blanche ?

dilemme

En voyant les critiques de spectacteurs se plaignant de la fin banale d'une pièce, d'un manque de rebondissements flagrant d'une autre, ou d'une idée pas assez travaillée ou aboutie, je me demande s'il y a un travail fait en amont avec les auteurs dans les théâtres privés ou si on donne simplement carte blanche aux auteurs qui sont connus. Quelqu'un à la direction s'investit-il vraiment dans le texte ou le parti pris est de faire appel à des acteurs populaires pour masquer toute défaillance ?

Dans l'édition, quand un texte est retenu, l'éditeur donne son avis et redemande à l'auteur de travailler tel ou tel point pour l'améliorer. Les éditeurs lisent beaucoup et savent ce qu'ils veulent. Il y a discussion, collaboration (les bons éditeurs, j'entends).

Au théâtre parfois, on se demande s'il y a quelqu'un au volant. Je sais que tous les goûts sont dans la nature mais quand même, quand une fin tombe à plat et que les spectacteurs qui ne sont pas des pros le remarquent tous, pourquoi pas les gens responsables du montage de la pièce ?

Il y a eu pas mal de bourdes récemment. La dernière comédie de Josiane Balasko n'a pas eu l'air très au point ou très marrante, le retour d'Adjani sur scène a pris des allures de catastrophe du fait d'un texte qui avait l'air problématique. Une pièce que j'ai lue (pas vue) qui est passée au théâtre Montparnasse l'année dernière, je crois, Un temps de chien avec Valérie Lemercier, aurait pu être beaucoup mieux. Pourquoi personne n'a demandé à l'auteure Brigitte Buc de creuser un peu, rendre cette pièce au thème original moins à la surface des choses ?  

Bon, je vais arrêter de me poser des questions sur le théâtre privé, car je ne comprends absolument pas leur manière de fonctionner.

Posté par latetearire à 06:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

23 septembre 2015

Le théâtre est-il en train de devenir une belle arnaque ?

red_curtains

Message un peu dur, j'en conviens, mais quand j'entends des gens payer plus de 50 euros pour être assis sur une chaise dans une fausse loge en bout de salle, ou derrière un pilier ou sur un strapontin inconfortable, pour voir une pièce qui est sans originalité et reprend des thèmes mille fois évoqués, c'est à se demander.

Ce qui me gêne dans tout ça, c'est que plus on se fait rouler au théâtre, moins on a envie d'y revenir. J'y vais personnellement de moins en moins et si les gens font comme moi, ben l'avenir n'est pas rose.

Posté par latetearire à 06:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :